Des projets dénergie renouvelable sont approuvés

first_imgDes projets d’électricité renouvelable dans deux collectivités du Cap-Breton font partie des projets qui sont approuvés, aujourd’hui 14 février, pour passer à la prochaine phase de développement. Charlie Parker, ministre de l’Énergie, était présent au centre Verschuren pour la durabilité en matière d’énergie et d’environnement de l’Université Cape Breton, à Sydney, pour annoncer que cinq projets proposés ont répondu aux critères initiaux du programme de tarif de rachat communautaire (COMFIT) du gouvernement provincial. « Ces projets démontrent la portée et l’ampleur des soumissions que nous recevons des collectivités de toute la province, a dit M. Parker. Le niveau d’engagement que nous voyons me dit que les Néo-Écossais comprennent bien que ce qui est avantageux pour l’environnement est également avantageux pour l’économie locale. » L’un des projets proposés au Cap-Breton est un projet d’éolienne de grande puissance de 5,4 mégawatts. Il s’agit d’un projet conjoint de l’Université Cape Breton et de l’entreprise Cape Breton Explorations Ltd., près de Sydney. « L’énergie éolienne est l’une des sources d’électricité qui connaît la croissance la plus rapide au Canada, a dit John Harker, recteur de l’Université Cape Breton. Ce projet témoigne de l’engagement de UCB à favoriser l’innovation et à offrir des possibilités de recherche incomparables et de la formation pratique aux étudiants qui s’intéressent à la technologie des énergies renouvelables. » Les autres projets proposés sont les suivants : Dans certains cas, en raison de la taille du projet, il peut être nécessaire d’effectuer une évaluation environnementale, une évaluation de l’impact sur les ressources archéologiques et une étude écologique mi’kmaq, en plus de tenir des discussions continues avec les communautés environnantes. Le Plan en matière d’électricité renouvelable de 2010 a présenté le concept du programme COMFIT afin de contribuer à un approvisionnement en énergie propre à des prix stables, d’appuyer les projets d’énergie renouvelable et de créer des emplois. Le programme a commencé à accepter les propositions de projets il y a plusieurs mois. Plus de 20 groupes communautaires ont soumis plus de 90 propositions de projets locaux pour cette initiative néo-écossaise unique qui encourage la participation communautaire aux projets d’énergie renouvelable. Les 15 projets approuvés jusqu’à présent généreront environ 42 mégawatts d’électricité. Le gouvernement provincial travaille avec les autres promoteurs de projets pour les aider à peaufiner leurs propositions et établir des alliances entre eux. On prévoit que la plus grande partie des demandes seront évaluées d’ici au printemps. Les propositions de projets en vertu du programme COMFIT sont toujours acceptées. On encourage les demandeurs potentiels à communiquer avec l’administrateur du programme COMFIT à l’adresse [email protected] dès que possible pour discuter de leurs projets. Le programme COMFIT offre aux groupes admissibles un prix établi par kilowattheure pour les projets de production d’électricité à partir de ressources renouvelables, par exemple la biomasse, l’énergie marémotrice intérieure et les installations au fil de l’eau. Les tarifs de rachat ont été établis en septembre par la Commission des services publics et d’examen. Les groupes admissibles incluent les municipalités, les Premières nations, les coopératives, les fonds de développement économique communautaire et les groupes à but non lucratif. Le programme COMFIT aidera la province a atteindre ses objectifs ambitieux de 25 p. 100 d’énergie renouvelable d’ici 2015 et de 40 p. 100 d’ici 2020. Le gouvernement provincial prévoit que 100 mégawatts d’énergie seront produits grâce au programme COMFIT. Pour obtenir plus d’information sur le programme et pour soumettre un projet, consultez le www.nsrenewables.ca (en anglais seulement). Projet d’éolienne de 3,5 kilowatts appartenant à l’Association de développement LeMoine, à l’Administration portuaire de Grand Étang et à l’entreprise SuGen Research Inc. de Grand Étang, dans le comté d’Inverness. Projet de petite éolienne de 50 kilowatts sur le mont Brown’s à Barney’s River, dans le comté de Pictou, appartenant à Northumberland Wind Field. Projet d’éolienne de grande puissance de 4,6 mégawatts appartenant à Watts Wind Energy et à l’initiative des droits mi’kmaq Kwilmu’kw Maw-klusuaqn à Ketch Harbour, conjointement avec Brookfield Asset Management et Katalyst Wind. Projet d’énergie marémotrice de 500 kilowatts à Petit Passage, dans le comté de Digby, proposé par Fundy Tidal et qui sera financé par le fonds de développement économique communautaire.last_img read more